Actuellement , la situation est toujours très difficile pour les survivants du Nord du Japon. Le temps est froid , neige et pluie.

La communication avec eux est encore impossible dans pas mal d'endroits, bien qu'au Japon actuellement le téléphone public soit gratuit, pour essayer de faciliter la communication.

L'armée n'a encore pas accès à certains endroits, les survivants sont Hébergés dans des salles de sport. Il n'y a pas assez de vivres, comme il n'y a plus de possibilités d'approvisionnement.

Les tremblements de terre continuent, il y a eu aujourd'hui un tremblement de terre à Tokyo et un  dans la province de Nagano de magnitude 6. 

Pour l'instant , la priorité semble être le secours aux populations atteintes par le tsunami. Des survivants sont encore coincés dans les décombres.

La centrale de Fukushima a vu sa situation s'aggraver. Néanmoins, le danger d'irradiation est actuellement important dans le périmètre de 30 km autour de la centrale. Le gouvernement Japonais a ordonné l'évacuation dans un périmètre de 20 km, conseillant aux habitants du périmètre autour de calfeutrer leurs habitations. Le niveau de radioactivité a été mesuré à Tokyo, ou la radioactivité s'est avérée multipliée par 10, sans que cela soit jugé dangereux pour l'instant.

Néanmoins, certaines personnes préfèrent quitter la ville par précaution , dans le cas ou le taux de radioactivité augmenterait dans les jours prochains. Il n'y a cependant pas de mouvement de panique, ni d'exode.

Des coupures de courant sont effectuées volontairement par le gouvernement pour économiser l'electricité.

Pour suivre les évènements au jour le jour, voir la page sur NHK, qui diffuse continuellement des informations sur la situation en anglais et en japonais. 

Croix rouge japonaise pour l'aide aux sinistrés du Tsunami et tremblement de Terre au Japon: http://www.jrc.or.jp/english/index.html