Actuellement, les responsables japonais ont réussi à stabiliser la situation de la centrale nucléaire de Fukushima , qui avait été gravement endommagée par le tremblement de Terre de magnitude 9 sur l'échelle de Richter.

La destruction du système de refroidissement provoquait une fuite d'éléments radioactifs, et menaçait d'amener à une explosion nucléaire.

A cause de l'intensité de la radioactivité, il n'y avait pas de possiblité de procéder à la réparation de la centrale. Les japonais ont donc commencé par arroser la centrale pour la refroidir, les hélicoptères étaient obligés de voler à haute altitude pour ne pas affecter la santé des intervenants.

Cette opération a réussi à faire baisser l'intensité radioactive suffisemment pour pouvoir approcher les camions de pompier, munis de lances de 22m, qui ont arrosé pendant 3 jours la centrale. Simultanement à la baisse de la radioactivité dans la centrale, des techniciens ont commencé à réparer le systeme électrique des réacteurs, afin de pouvoir refaire fonctionner le systeme régulier de refroidissement.

Actuellement, l'électricité à été rétablie sur les réacteurs n°5 et 6. Les équipes vont continuer pour rétablir l'électricité de tous les réacteurs.

  Mr Yukio Edano, qui est le bras droit du 1er ministre , parle régulièrement  depuis le début des évènements,   sur la chaine NHK pour donner pas à pas les informations sur l'évolution de la situation, et les orientations prises par le gouvernement japonais.Il a signalé que l'activité de refroidissement se poursuivrait nuit et jour jusqu'a la réparation et la remise en état de la centrale. 

Il a dit également qu'il ne cacherait aucune information et qu'il s'agissait d'une chose qu'il avait promis.

Grâce à Mr Edano, les japonais ont pu obtenir constamment des informations sur les évènements qui se déroulaient, et pu garder confiance dans le gouvernement japonais. Mr Edano n'a jamais dormi durant 4 x 24h, et il est devenu très populaire au Japon, grâce à son acharnement à faire face aux évènements et son endurance. Il avait accepté de répondre à toutes les questions des médias japonais de jour comme de nuit, pour aider la population.

minister_edano_1848696c

Il est apparu à peu près toutes les heures depuis le tremblement de terre , en uniforme bleu, pour informer le public.

 

D'après l'agence internationale de sureté nucléaire,"la radioactivité relevée par les balises de mesure à Tokyo reste faible et ne nécessite pas d’action particulière de protection des populations".

 

Contrairement à la désinformation qui a été effectuée par les médias francais, le niveau de classement de l'accident nucléaire de la centrale de Fukushima était de niveau 4 , et les autorités japonaises l'on monté à présent à 5.

La responsabilité des médias francais est énorme dans les informations erronées qu'ils ont constamment disséminées, alors que le gouvernement japonais était totalement absorbé  pour gérer la situation catastrophique auquel il était confronté, et qu'il a pourtant fait beaucoup d'efforts pour donner des informations.

Les fausses informations sont toutes venues des médias francais, qui se sont livrés a un infect battage médiatique, jouant sur la peur pour attirer l'attention du public et vendre leurs non-informations, puisque la totalité des images présentées au niveau mondial provenaient uniquement de NHK, la TV nationale japonaise.Seuls les scientifiques francais ont donné des réponses responsables au cours du peu de temps que l'on leur a consacré.

La plupart du temps , les médias francais ont posé des questions à des personnes qui ne connaissaient rien à  qui se passait, comme un pseudo-expert de Greenpace, qui a dit que l'arrosage de la centrale ne servirait à rien. La plupart des médias ont présenté cette opération comme absurde et inutile, présentant les japonais comme des gens qui font n'importe quoi. En fait il est scandaleux de donner la parole a des organisations qui sont considérées comme des organisations terroristes au Japon,connues pour leur campagnes racistes anti-japonaises.

Ce sont en fait des organisations américaines et australiennes, qui dissimulent leur but marketing sous une façade écologiste, et qui donnent de fausses informations pour recueillir des dons, en jouant sur la fragilité émotionnelle d'un public naif.

Les évènements actuels prouvent que tout ce battage médiatique était construit sur la manipulation émotionnelle, alors que les japonais étaient seuls pour faire face aux évènements.Contrairement aux déclarations d'un Barak Obama, l'armée américaine n'a rien fait pour aider les sinistrés du nord du Japon, qui sont au prise, en plus du choc d'avoir tout perdu, à des températures qui vont jusqu'à moins 17 degrés la nuit.

Les premiers bateaux de ravitaillement des troupes d'auto défense japonaise sont arrivés hier sur les cotes de la province de Miyagi et ont commencé a distribuer des vivres à la population.

Les progrès dans la réparation de la centrale nucléaire de Fukushima, si elle est encourageante, ne signifie pas que tout risque majeur soit écarté, mais constitue un encouragement important pour continuer les efforts entrepris. Tant que le systeme n'a pas été suffisemment réparé, le risque nucléaire demeure latent.

 

 Croix rouge japonaise pour l'aide aux sinistrés du Tsunami et tremblement de Terre au Japon:  http://www.jrc.or.jp/english/relief/l4/Vcms4_00002070.html