Le bilan du séisme et du tsunami dépasse les 27 mille morts ou disparus

Le bilan officiel du séisme et du tsunami du 11 mars est de 12 468 morts et 15 091 disparus.

L'Agence de la police nationale a annoncé ce mercredi matin que le nombre total des personnes mortes ou portées disparues dépassait les 27 mille.

Le plus grand nombre de décès - 7 607 - était enregistré dans la préfecture de Miyagi. La préfecture voisine d'Iwate rapporte 3 643 décès et la préfecture de Fukushima 1 158.           

 Environ 83 pour cent des corps découverts ont été identifiés et sont remis aux familles.

-------------------------------                                     -------------------

Appel à l'aide du Maire de Rikuzentakata, une des villes complètement détruite par le Tsunami au Japon:

Mon nom est Futoshi Toba.Je suis le maire de la ville de Rikuzentakata(陸前高田市, Rikuzentakata-shi).
Notre région a souffert de dommages catastrophiques et nous sommes dans un état de besoin désespéré actuellement.
Malgré le fait que nous ayons reçu de l'aide de différents endroits, nous manquons toujours de produits de base, tels que des  légumes frais.

 Nous sommes également en difficulté au niveau des abris temporaires, à cause du maque de moyens.
Bien que nous recevions du soutien de tout le Japon, la catastrophe est si grande, que nous aurons besoin du soutien de l'étranger.
Il y a tellement de réfugiés qui manquent de tout içi.
Sincèrement ,je veut demander que l'aide mondiale se poursuive, car ce que nous avons actuellement, est insuffisant.

 Voir le message en video:  http://www.facebook.com/video/video.php?v=10150206439755931&oid=115812641830464#!/video/video.php?v=10150206439755931&oid=115812641830464&comments

 Le Maire de Rikuzentakata vient seulement de retrouver le corps de son épouse. Il a lui même survécu au Tsunami en se réfugiant sur le toit de la Mairie, et il a pu voir sa maison être engloutie par le Tsunami. Ses enfants ont survécu. Il était devenu Maire un mois avant le Tsunami. 

Effectivement, les réfugiés sont actuellement toujours dans une situation très difficile. Ils ne mangent en général qu'une fois par jour, un seul bol de riz.

 

--------------------------- -----------------------

---------------------------------                                       ---------------

 

Informations sur les niveaux de radiation sur le site web du ministère japonais des Sciences 

Le ministère japonais des Sciences communique sur son site internet les niveaux de radiation relevés dans le pays entier. Ces informations sont également fournies en anglais, en coréen et en chinois.

Les niveaux de radiation et de susbstances radioactives détectés au sol, dans l'eau de pluie, dans l'eau du robinet et dans l'atmosphère sont disponibles sur le site du ministère.

----------------------------                                                   -----------

Les hospitaux ayant été détruits par le Tsunami, les malades ne peuvent recevoir de soins. Ils sont obligés d'attendre très longtemps pour recevoir des soins , quand il y a des infrastructures qui existent encore.

Des mesures indépendantes de radiation effectuées par le ministère près de la centrale Fukushima Dai-ichi, gravement touchée par le séisme, sont aussi publiées.

Retrouvez ces informations à l'adresse suivante : www.mext.go.jp

 

----------------- -----------------------

 

Au Japon, les habitants qui ne sont pas dans la zone sinistrée du Nord Est, ne vont plus au cinéma, ni ne se distraient, ils font des économies pour pouvoir faire des dons aux sinitrés du Nord Est du Japon et pour les réfugiés qui ont été évacués de la zone irradiée autour de la centrale de Fukushima.

 

--------------------------                                            -------------------

 

 

 

Les difficultés et le manque de moyens , font que les japonais se sentent abandonnés, ce qui est assez réel. Comme le souligne certains blogueurs , les occidentaux ne se soucient égoistement que de la centrale de Fukushima parce qu'ils ont peur des conséquences pour eux mêmes.