South 

South of the Border, West of the Sun (国境の南、太陽の西 Kokkyō no minami, taiyō no nishi)

est un  roman de Haruki Murakami.

Le narrateur, Hajime, qui a connu une enfance assez solitaire, se lie d’amitié avec Shimamoto-san à la fin de l’école primaire. Une complicité très étroite les unit et un sentiment amoureux commence à s’esquisser entre les deux enfants. L’entrée au collège les sépare et ils se perdent de vue rapidement. Après quelques aventures à la fin du lycée qui lui laissent un sentiment de culpabilité, et une douzaine d’années d’une vie qui le laisse insatisfait, la destinée d’Hajime prend une tournure plus heureuse : il rencontre une femme, l’épouse et fonde une famille, et devient propriétaire de deux clubs de jazz qui lui apportent épanouissement professionnel et aisance financière. C’est alors que Shimamoto-san resurgit dans sa vie.

On reconnait des éléments de la vie d'Haruki Murakami, qui a aussi tenu un bar de jazz. Il a expliqué que ce roman avait été écrit à partir de la même nouvelle que les chroniques de l'oiseau à ressort, que l'on trouve dans l'éléphant s'évapore, comme si à partir d'une base commune, l'histoire partait dans une direction différente.

Haruki Murakami a raconté que lorsqu'il tenait le bar de jazz à Tokyo, qui s'appelait "Peter Cat", alors qu'il devait régler une somme d'argent pour le règlement du crédit pour le bar, et qu'il n'avait pas la somme à régler le lendemain , ne pouvant dormir, il sorti dans la rue pour marcher, et soudain par terre, trouva la somme d'argent qui lui manquait, sur le sol...

 Le titre du roman est tiré d'une chanson de Nat King Cole :

le livre:

 

 

Copyright © 2011 Institut des Traditions du Japon. All Rights Reserved. ......