Le Reiki et la formation professionnelle

Bien que certains enseignants de Reiki se présentent comme des formateurs de la formation continue, le type d’activité de formateur en Reiki entre dans la catégorie des activités non reconnues ne pouvant entrer dans la catégorie de la formation professionnelle continue .

Référence : ne constituent pas des actions de formation professionnelle continue les actions :
 Formation initiale, notamment l’apprentissage
de sensibilisation et d’information
de loisirs
de développement personnel qui visent le bien être des participants
à finalité thérapeutique
de manière générale les actions non professionnalisantes
de diagnostic, de conseil, de coaching ou d’accompagnement

Source : http://direccte.gouv.fr/la-declaration-d-activite-des-organismes-de-formation.html

Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi - (DIRECCTE)-

D’autre part, le Reiki, si il est enseigné correctement, peut difficilement entrer dans les cadres définis par l’administration, à moins d’être dénaturé , et redéfini selon des critères qui ne correspondent pas à la réalité de sa nature.

  •                      Les critères définis pour le cadre de la formation professionnelle continue étant :
  • 4 critères réglementaires
    • Des objectifs pédagogiques déterminés préalablement,
    • Un programme permettant de définir la progression utilisée pour atteindre les objectifs visés,
    • Des moyens pédagogiques et d’encadrement,
    • Un dispositif de suivi du programme et d’appréciation des résultats

Or, le Reiki étant une méthode de développement spirituel et de maîtrise de l’énergie s’originant dans la culture japonaise traditionnelle, ne peut pas suivre ces critères. Notamment, la maîtrise de la detection des zones de perturbations de l’énergie dans le corps énergétique du receveur (qui est la caractéristique du Reiki Traditionnel du Japon -Dento Reiki- à la difference du Reiki mécaniste occidental) ne peut pas être définie à l’avance, certaines personnes ont besoin de beaucoup plus de temps que d’autres pour developper leur sensibilité. De même il ne peut y avoir de système objectif d’appréciation des résultats , car pour cela il faudrait établir un système scientifique pour prouver l’exisence du KI et de l’énergie , qui n’existent pas.

Ceci montre bien qu’il ne peut pas y avoir de formation sérieuse qui entre dans les cadres administratifs, et donc que les systèmes qui ont été enregistrés ne sont pas du Reiki véritable, qui ne peut exister que selon la forme d’enseignement traditionel du KI.  La forme  traditionnelle de pédagogie seule peut permettre  aux élèves de découvrir  leurs capacités énergétiques réelles, sans tomber dans un simulacre d’enseignement uniquement intellectuel et matérialiste.

Parmi les métiers émergents reconnus en pleine expansion, le Pôle Emploi répertorie au Répertoire Opérationnel des Métiers et de l'Emploi le métier de Praticien en Reiki sous le numéro "ROME K 1103 : Développement personnel et bien-être de la personne".

Pour suivre une formation authentique, selon le véritable enseignement du Fondateur du Reiki , Mikao Usui , et avec la connaissance des véritales traditions japonaises, non dénaturées par le marketing occidental, ni les systemes New Age,  nous conseillons de contacter un enseignant traditionnel  du KI : http://reiki.fdgr.org/

 http://reikiparis.canalblog.com/