DSCN2227

Temple Hozen-ji 法善寺 à Osaka

Statue de Fudo Myoo couverte de mousse

Son nom est Mizukake Fudo-son

Au lieu de faire une offrande, les gens arrosent la statue d’eau, la conséquence en est que celle-ci devint couverte de mousse. Cette statue aurait été la seule chose dans ce quartier à résister aux bombardements de la deuxième guerre mondiale. Le quartier a été reconstruit afin de redonner l'esprit typique d'Osaka.

Fudo Myoo est une divinité tantrique adoptée par le bouddhisme dit ésotérique, nommé Mikkyo au Japon. Il est vénéré dans les traditions populaires, chamaniques, les écoles bouddhistes Tendai, Shingon, le shugendo (ascèse de montagne), dans différents groupes de Sangaku Shinko comme Ontakekyo, dans des sanctuaires de Shinto montagnard (Akakura Jinja etc...).

Osaka est une ville animée et à l’ambiance populaire au Japon. C’est une ville d’affaires et de commerce. Le temple se trouve dans un endroit calme, au milieu de l’activité de la ville. La rue contient un grand nombre de restaurants, pubs, bars et de restaurants de style européens.
De par sa fréquentation par de nombreux artistes et écrivains, on trouve dans ce quartier des tablettes avec des Haïkus et des signatures de fameux acteurs japonais.


Fudo Myoo est une divinité bénéfique affichant une apparence féroce.
On dit qu’il protège contre le mal, et exauce n’importe quel vœu.
Situation : Namba, Chuoku, Osaka

On trouve des légendes liées à Fudo Myoo le montrant sous d'autres apparences, comme le chien spirituel Hayataro (Reikan Hayataro). Un chien (certainement un chien sauvage ou un loup à l'époque) tua un monstre singe qui dévorait les gens. Après le combat il mourru d'épuisement. On croit qu'il était une incarnation de Fudo Myoo sous la forme de chien. 

118m 

Il est vénéré au Temple Tendai Kozenji dans la province de Nagano, à Komagane. 

12320_801

 Sa tombe

Pratique de Fudo Myoo

Dans ce blog nous donnons en général des moyen de développement spirituel concrets, en plus d'informations sur les traditions.

 

Mantra de Fudo Myoo Jikushu 慈救呪 (le mantra le plus pratiqué) : 

nomaku sanmanda  bazaradan senda makaroshada sowataya un tarata kanman 

ノウマク サマンダバザラダン センダマカロシャダ ソワタヤウン タラタ カン マン 

 

Copyright © 2014 Institut des Traditions du Japon. All Rights Reserved.

Toute reproduction de ce blog est interdite